logo mobile

e-Agriculture mobile logo

Langues

Drones agricoles : sept « ambassadeurs » africains formés à Paris

Portrait de e-Agriculture
[News]

Sept entrepreneurs, originaires d’Ouganda, de Tanzanie, du Bénin, du Ghana et de la République démocratique du Congo (RDC), se sont réunis à Paris en avril 2017 dans les locaux d'Airinov, pionnier et leader français du drone agricole pour se former à l’agriculture de précision pour l’optimisation du rendement et des investissements sur les parcelles agricoles.

Airinov a été choisie parce qu'elle a développé un capteur spécifique qu’elle adapte à ses drones, et qui permet de recueillir en vol des données telles que la qualité des sols, la présence de maladies, ou les besoins optimaux en engrais sur les parcelles. Le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA), a décidé de financer la formation des sept premiers « ambassadeurs » pour qu'ils puissent apprendre ces techniques et les transmettre a leurs collegues en Afrique.
 
Vidéo - Drones: des utilisations multiples en Afrique

Source: Le Monde
 
Les sept ambassadeurs ont piloté les drones, achetés à 5 000 euros à Airinov avec une prise en charge à 60 % par le CTA, dans un champ du Val-d’Oise. Rose Peter Funja, seule femme du groupe et directrice générale d’Agrinfo, une base de données en ligne tanzanienne qui cartographie et enregistre les titres de propriété foncière, a été interviewée par Le Monde : « Jusqu’à maintenant, on recueillait les coordonnées GPS des terrains à la main. A présent, on pourra le faire plus rapidement, et y associer des photos. A terme, les vendeurs d’engrais pourront savoir grâce à nous quelle quantité vendre aux exploitations qui utiliseront nos services, et ces derniers pourront les utiliser de façon raisonnée. »
 
Source: Le Monde
Étiquettes: